'

Nakamoto (The Proof)

2014
Scan de passeport, fichier numérique .jpg, 2506 x 3430 px
Avec le soutien de la DRAC Île-de-France - Aide individuelle à la création

Cette image scannée est la seule trace existante du passeport de Satoshi Nakamoto.

Nakamoto est le créateur du Bitcoin, système de paiement révolutionnaire permettant d’effectuer des transactions en ligne de manière anonyme et infalsifiable. Cette monnaie virtuelle est largement employée sur les darknets, réseaux garantissant l’anonymat à la réputation sulfureuse, notamment du fait des activités cybercriminelles qu’ils facilitent (commerce de stupéfiants, faux-papiers, etc.). Dès son premier message public et jusqu’à sa disparition le 12 décembre 2010, Nakamoto a tout mis en œuvre afin de préserver son identité. Non localisable de par ses adresses IP toujours différentes, ses messages sont publiés à des heures aléatoires et écrits dans un Anglais ne permettant pas de déterminer sa nationalité. Ayant créé les premiers bitcoins, on lui prête une fortune estimée à plusieurs centaines de millions d’Euros. L’importance de sa création et le mystère parfaitement maîtrisé autour de sa personne ont aujourd’hui fait de lui un véritable mythe contemporain, alimentant un nombre toujours croissant de rumeurs et de fantasmes.

Nous décidons de produire une preuve de l’existence de Satoshi Nakamoto au moyen de la technologie qu’il a créée.

Le 5 mai 2014, après quelques semaines de recherche, nous découvrons sur le réseau Tor – à l’adresse http://fakepasvv3holddd.onion – un groupe de faussaires capables de réaliser des passeports japonais de haute qualité, probablement basé au Cambodge. Nous les contactons via l’adresse fakepassport @ safe-mail.net, service de messagerie israélien de haute sécurité sur lequel nous avons-nous-même créé un compte.

Le 6 mai 2014, nous recevons une réponse contenant toutes les instructions.

Le 22 mai 2014, nous versons un acompte de 0,328 BTC (125 € selon le cours d’alors) sur le compte Bitcoin 1B3rf2CE3Stn7fmwbCU5BXEKgJ4ynsV7Zi des faussaires.

Le 28 mai 2014, avec deux jours de retard par rapport à la date annoncée, nous recevons pour validation l’image scannée du passeport de Nakamoto. Selon les métadonnées du document, la pièce d’identité a été scannée le jour même, à 12h01, via un scanner HP Scanjet N6350. Une étude poussée sur le site d’analyse d’image fotoforensics.com ne révèle aucune trace de retouche manuelle ou de photomontage.
La photographie d’identité de Nakamoto, aux normes, correspond au portrait en basse définition habituellement utilisé pour le représenter sur internet et dans les médias. Cette image provient pourtant de la vidéo Seven Billion: Are you typical? produite par la National Geographic en 2011, qui présente une synthèse du visage humain moyen. La signature, dont les Kanji sont corrects, révèle que son auteur est droitier. Après une recherche sur web.archive.org et sur le forum Bitcoin de reddit.com, il apparaît que la date de naissance renseignée par Nakamoto lui-même est bien le 5 avril 1975. La date d’émission du passeport est identique à celle de l’enregistrement par Nakamoto du site bitcoin.org au Panama, plusieurs mois avant son premier message public. Enfin le numéro MRZ du passeport, correspondant aux normes de l’OACI, semble inclure une suite de chiffres présents dans le premier bloc de bitcoins créé (Genesis block).

Le 5 juin 2014, nous versons le solde restant de 0,785 BTC (375 € selon le cours d’alors) sur le compte Bitcoin des faussaires. Le passeport est dissimulé à l’intérieur d’un livre et envoyé deux jours plus tard. Nous savons qu’il doit, par sécurité, transiter via un service de transport tiers basé en Roumanie, mais n’avons pas connaissance du pays d’origine. A ce jour nous n’avons rien réceptionné ; nous ne disposons donc que de cette image pour seule preuve de son existence. Selon nos informations le document serait toujours en transit à la frontière roumaine...

Événements >
2016The Black Chamber, exposition collective, Museum of Modern and Contemporary Art, Rijeka, HR;
Škuc Gallery, Ljubljana, SI
2016Société de service, exposition collective, Plateforme, Paris, FR
2015The Human Face of Cryptoeconomies, exposition collective, Furtherfield Gallery, London, UK
2014Confort Moderne, exposition collective, Clovis XV, Bruxelles, BE
Presse >
Travaux associés >
Nakamoto (The Myth)


Pièce suivante > Clichés







Pièce suivante > Clichés